Quelle marque de machine à coudre choisir ?

Quelle marque de machine à coudre choisir ?

Vous souhaitez vous procurer une nouvelle machine et vous ne savez quelle marque choisir ? Vous avez été déçu et souhaitez une marque de machine à coudre fiable ?

Bonjour à tous, je suis Gaëtan Spitals, technicien machine à coudre familiale et industrielle et créateur de l’entreprise l’Atelier de la Machine à Coudre !

Dans la mesure où le rapport qualité/prix est le plus important, les marques Juki et Brother sont les choix les plus raisonnés pour une machine à coudre. D'autres marques tirent leurs épingles du jeu pendant que beaucoup sont à la traîne.

Dans ce guide machine, vous trouverez:

En finissant votre lecture, nous espérons vous avoir ouvert les yeux sur les marques fiables dans le domaine de la machine à coudre !

Allons-y !!!

 

Les marques de machine à coudre à éviter ?

Marque de machine à coudre en réparation

Ce sont toutes les machines que nous avons en réparation, d'ailleurs, la photo d'au-dessus montre les machines que nous avons en ce moment même en réparation (la même lignée sur 4 niveaux).

Dans notre métier, nous sommes obligés de faire ce constat:

Les pannes des outils de couture Singer

La marque Singer n'est plus ce qu'elle était il y quelques décennies, ce n'est rien de le dire.

Des Singer des années 30 tournent encore alors qu'une machine neuve de la même marque tombe en panne au bout de deux mois.

Nous l'avons classé en premier pour une bonne raison, c'est LA MARQUE qui bat tous les records au niveau réparation. Nous avons systématiquement du Singer dans nos ateliers pour réparation, généralement nous remplaçons les pièces défectueuses par des neuves qui finissent par casser l'année suivante.

Qui plus est, cette marque qui vit de sa notoriété est l'une des plus vendues encore à l'heure actuelle, simplement car elle est très connue.

Les réparations des instruments de couture Toyota

La machine à coudre Toyota modèle Super Jean est la plus vendue de la marque. Son nom aguicheur sert à attirer de façon très commerciale toutes les couturières voulant coudre du Jean.

Cela devait être une bonne déception, car pour coudre le jean, il faut une machine qui puisse entraîner et percer le jean. Généralement, nous comparons les capacités d'une machine à coudre le jean à celle pour coudre le tissu épais.

La Super Jean à deux défauts principaux pour coudre le jean :

  • Son moteur a une puissance trop faible pour avoir la capacité d’entraîner du tissu d'une telle épaisseur.
  • Son crochet rotatif est en plastique, il n'est donc pas assez résistant pour encaisser la moindre épaisseur trop forte qui finira par le tordre.

Pour en revenir à son crochet rotatif, il finira quoi qu'il arrive à se tordre et venir taper dans l'aiguille, nous vous laissons imaginer le résultat.

Machine à coudre Pfaff plus ou moins cher

Pfaff fabrique des machines avec des pièces de bonne qualité, mais un assemblage bâclé.

Pour faire simple, la chaîne de montage de Pfaff laisse vraiment à désirer, vous aurez, selon la série, l'obligation de l'emmener au réparateur de machines à coudre pour revoir l'assemblage général de la mécanique.

Ce n'est pas un souci pour nous, technicien machine à coudre, disons que cela fait tourner le commerce, mais hors plaisanteries, plus d'une couturière s'est fait surprendre du jour au lendemain alors que leur instrument de couture allait parfaitement la veille. 

Réparation de l'instrument de couture Elna

Machine à coudre elna en piece

Elna nous déçoit de plus en plus, pour être franc, la mécanique est totalement aléatoire et qui plus est vieillotte.

Ça ne pose normalement pas de problèmes si cette mécanique est au point, sauf qu'à force d'en voir en réparation, nous ne pouvons que constater qu'elle ne l'est pas.

Vous voyez le système de cordelette présent dans les vieilles radios des années 50 qui servent à faire bouger le curseur de fréquence, ce même système est présent sur des machines Elna de la dernière décennie, c'est aberrant.

Notre avis sur l'outil de couture Huqusverna Viking

Ce sont des machines qui fonctionnent bien, mais qui ne sont pas du tout fiables.

Le moteur a une forte tendance à lâcher en premier, il ne vaut mieux pas tester de trop forte épaisseur. Le changement d'un moteur sur un outil de couture a un certain coût, vous serez prévenu !

Deuxièmement, au bout d'un certain temps, la machine manque naturellement de lubrification. C'est réellement gênant étant donné que normalement les machines de dernière génération ne nécessitent pas de lubrification supplémentaire. 

Vous aurez donc le palier qui va tout doucement commencer à bloquer, il faut agir avant que le blocage soit complet.

 

Quelle machine à coudre tombe en panne rapidement ?

Ici même, une petite liste des machines qui ne passeront pas l'hiver, comme on dit chez nous !

Ce constat est frappant, car régulier, nous ne sommes pas les seuls à le dire et pour ceux qui disent le contraire: ce n'est pas en 1 mois que l'on se fait une idée sur un instrument de couture, mais sur plusieurs mois voir années !

Les machines Singer et Pfaff Lidl

Promis, nous ferons dans les semaines à venir un article complet sur les machines Lidl.

Reprenons ! Donc pour faire simple, Lidl a acheté le nom de grande marque de machine à coudre, qui vivent déjà elle-même de leur notoriété et non de leur fiabilité, produit en version low-cost et évidement low-use.

C'est à dire, toute les couturières qui arrivent à nous sortir que leur machine à coudre Lidl les satisfait totalement, soit l'ont sorti deux fois (la troisième c'est la bonne) et donc ne peuvent juger de leur fiabilité, soit elles n'ont jamais utilisé d'autres marques de machines.

Dès que Lidl sort une nouvelle promotion sur des machines à coudre, nous avons une flopée de personnes qui viennent nous consulter, car leurs machines ne fonctionnent plus, et refuse de nous les laisser en réparation, car le prix d'une simple révision vaux le prix de la machine neuve...

Autant acheter une bonne machine de suite.

Silvercrest, une machine qu'il faudra réparer dès son déballage

Nous restons là encore sur des machines qui font le bruit d'un tracteur, on sent à chaque point que la mécanique souffre. Les machines ont une conception assez hasardeuse, elles sont classées au même titre que les machines Lidl, comme des outils de couture jetable.

Le gros avantage, son prix d'achat, son gros désavantage, son prix de réparation.

Pour en revenir aux défauts de cette marque (nous étions déjà dessus ?!), nous pouvons dire qu'elle a les défauts d'une Pfaff combinée aux défauts d'une Husquevrna.

Donc pour résumer, une mécanique de conception très peu fiable, avec un assemblage négligé et une finition de jouet. Bon je pense que vous avez compris le message...

 

Quelle marque de machine à coudre est fiable ?

La couture fiable et simple avec brother

Allez, nous allons encourager deux marques que nous ne vendons pas ! Pour ceux qui lisent nos articles, c'est une première !

Plus sérieusement, ces marques sont fiables et nous leur rendons aussi grâce, mais elles ont un désavantage sur le long terme que nous allons voir.

Le prix élevé d'une Janome

Machine à coudre janome vieillote

En règle générale, les machines à coudre Janome sont de bonnes machines (nous ne dénigrons pas toutes les marques vous voyez), mais leur style est resté dans les années fin 90 (oups...).

En termes de fiabilité et de capacité à accepter différents types de tissu d'épaisseurs variable, ce sont des machines qui tiennent le coup

Pour en avoir quelquefois en révision (non en réparation), leur mécanique est vraiment au point et tiendra dans le temps, à part son style et l’ergonomie qui ne plaira pas à tout le monde (les goûts et les coutures), ce sont de bonnes machines.

Au niveau du prix, nous sommes une cinquantaine d'euros au-dessus des autres marques pour des options similaires et les pièces détachées ou options sont plus chères que la concurrence.

Choisir une machine à coudre Bernina ?

Là aussi, comme pour Janome, Bernina produit des machines fiables qui font leur boulot et plutôt bien d'ailleurs.

Cependant, pour travailler de temps en temps sur ces outils de couture, leurs mécaniques sont plus complexes que n'importe quelles autres machines, il faudra donc s'attendre à des prix de pièces et d'entretiens relativement élevés en cas de problème.

Dans le même sens, le prix des pièces en options fait vite, mais vraiment vite monter la facture, c'est un point à prendre en compte, car vous aurez forcément besoin un jour ou l'autre d'un nouveau pied de biche, d'une table d'extension, ou encore d'un boitier de canette...

Le prix à l'achat est aussi plus élevé que les marques concurrentes de la même gamme.

 

Que choisir entre Juki et Brother ?

Nous, un avis tranché vous dites ? Bon d'accord, mais c'est pour de bonnes raisons que nous allons énumérer dans les points suivants.

Passons enfin aux deux marques qui sont les préférés de l'Atelier de la Machine à Coudre ! Elles sont le meilleur rapport qualité / prix sur le marché.

Juki, le pilier des machines de couture industrielle et plus encore

Machine à coudre juki dx7 fiable

Enfin, nous passons à une de nos marques préférées, mais ça, nous le rabâchons assez.

Les machines à coudre Juki font partie des outils de couture que vous n'emmènerez jamais en réparation, nous pouvons dire que toute leur gamme tiennent la couture. Vous pouvez même passer de la forte épaisseur sur des bases HZL-353zr, que nous décrivons comme des petits tanks, qui passent tout et n'importe quoi sans broncher.

Toute leur gamme est réellement fiable et reste intuitive dans son utilisation, même si elles sont un peu plus technique que notre ami Brother.

Dans une règle générale, les Juki ne nous reviennent jamais en réparation, en révision de contrôle oui, mais pas suite à une casse.

Au niveau des options, nous sommes légèrement plus chères que son concurrent japonais cité dans le paragraphe suivant, mais toujours moins chère que Janome et Bernina.

Pour finir et conclure sur cette marque peu connue, mais qui reste le pilier de la couture mondiale (40% des vêtements dans le monde sont fabriqués par une JUKI), elle est synonyme de fiabilité absolue, de précision et de technique.

Brother, la marque grand public qui marie fiabilité et simplicité

Brother nous offre une gamme de machines à coudre répondant à chaque besoin.

Les maîtres mots de cette marque sont "simplicité d'utilisation":

  • Des guides en couleur vous aides à enfiler la machine
  • Les boutons sont très intuitifs
  • Certaines machines proposent même un guide d'utilisation en DVD

La fiabilité et là aussi de mise, nous montons d'un cran à partir de la Brother Innov'is 15 et toute la gamme au-dessus qui ne vous lâcheront jamais, vous pourrez la léguer sur votre testament !

Les très haut de gamme de la marque Brother seront vos alliés pendant de longues années, mais aussi un sacré gain de temps, les assistances multiples à la couture sont très confortables.

Le prix des accessoires est réellement accessible, car assez rependu.

 

Achetez une machine à coudre pour toute une vie

Nous en avons fini avec ce sujet ! Maintenant, on vous aura prévenu ! Le choix reste à vous.

Au cas où vous désirez profiter de notre expertise dans le domaine, nous vous rappelons que nous sommes concessionnaires officiels Juki et Brother:

La couture précise et durable avec juki

Articles Récents

4 commentaires

  • Merci à vous pour le vôtre, c’est toujours utile d’avoir le point de vue de quelqu’un “qui a les mains dedans” comme vous dites ^^ Bonne continuation !

    Emma

  • Merci pour ces deux commentaires exprimés !

    Pour répondre à @Emma, à utilisation égale, Brother, Juki, Janome et Bernina sortent du lot sur les modèles actuellement au catalogue.

    Les marques qui tombes le plus en panne sont touchées que sur certains modèles c’est vrai, pas tous, mais presque ! C’est là que nous mettons le doigt, à utilisation égale.

    Si vous voulez une machine pas chère et jetable (comme nous les appelons ici), Singer fera très bien l’affaire, nous sommes d’accord. Et puis à 150€, vous pouvez avoir du Brother :P

    Pour en revenir au fait, nous accablons certaine marque, car nous les voyons vraiment souvent en réparation (vraiment), Singer et de loin la pire (il y a des séries où le volant se désynchronise du crochet rotatif, imaginez le résultat, et le pire, c’est que c’est un problème de conception, donc le problème revient systématiquement).

    Et puis, Brother nous vient beaucoup plus rarement pour des réparations, que sur deux ou trois modèles qui ont connu les déboires de la marque. Les machines actuellement au catalogue sont redoutables de fiabilité, à partir de l’Innovis 15, c’est de la conception infaillible, car puissante (très dur de la mettre à mal avec de la forte épaisseur).

    Et pour finir Juki, encore une fois, c’est l’excellence, rien à redire sur la qualité de conception et fabrication, ça coud, un point c’est tout !

    Vous prêchez un convaincu qui a les mains dedans ! :P Merci à vous pour ce retour !

    L'Atelier de la Machine à Coudre

  • Article super intéressant ! J’aimerais cependant défendre un peu Singer (quitte à me faire l’avocat du diable :P) Je suis 100% d’accord que cette marque n’est plus ce qu’elle était et j’ai d’ailleurs longuement exprimé cette opinion ici https://hobbycouture.com/fr/a/machine-a-coudre-singer-la-star-dechue-arnaque. Mais d’une part c’est un peu le cas de tous nos outils modernes, et d’autre part Singer a l’avantage de n’être vraiment pas chère. Tout le monde n’a pas 400€ à mettre dans une MAC ni besoin d’une machine résistante à toute épreuve. Du coup les petites Singer à 150€ avec un moteur de 70 watts et quelques points réglables ont, pour moi, un certain mérite d’exister. Surtout qu’un taux de panne plus élevé que la moyenne ne veut pas dire non plus qu’une machine sur 3 casse, c’est loin d’être le cas ! Alors ne fermons pas la porte à toute une marque à cause de quelques pannes. D’ailleurs je suis sûre que vous avez aussi réparé quelques Brother pourtant jugées très fiables dans cet article ;-)

    Emma

  • Bonsoir, J’ai été heureuse de tomber sur votre site car là j’y voisvraiment plus clair. J’ai acheté en 1er une petite SINGER COCKTAIL, je pense qu’elle est de 1987. Je suis enchantée de cette petite machine qui fait des points de piqre pafaits, comme on le voit avec les anciennes machines à roue et que l’on actionnait avec le pied. ma mère avait une Pfaff qui ne faisait que cela.
    J’ai eu envie d’acheter une Pfaff étant d’origine allemande j’ai toujours entendu dire que c’était le must. J’ai fait l’acquisition d’une Pfaff Expression 2.0. au bout de même pas 5 ans elle a commencé à faire du n’importe quoi sur des points de broderie.
    Elle est actuellement chez le réparateur. Quand je lis Pfaff, machine de qualité mais dont l’assemblage est fait n’importe comment alors là je comprends mieux. Comment peut-on assembler une machine à coudre de façon aléatoire, c’est franchement se foudre de la tête des gens car j’avais payé cette machine 1290 euro ce qui n’est pas rien. J’ai pris bonne note de ce que vous conseillez et si mon réparateur ne parvient pas à trouver la pièce défectueuse je verrai à ce moment là à m’orienter vers ce que vous proposez. Ma mercière ne voit que par Brother, et pourquoi pas ? Bien cordialement et merci pour votre site tellement instructif

    Betty

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré