Histoire de JUKI Sewing

L'histoire de JUKI sewing

Vous souhaitez connaître la vraie histoire de l'entreprise Juki Sewing, le pilier dans l'industrie de la machine à coudre ?

Bonjour à tous, je suis Gaëtan Spitals, technicien machine à coudre familiale et industrielle et créateur de l’entreprise l’Atelier de la Machine à Coudre !

L'histoire de Juki Sewing commence en 1938 avec l'association de plusieurs fabricants de machine, elle ne s'arrêtera pas en innovant et en investissant de plus en plus. Ce qui en fait aujourd'hui le plus grand fabricant de machine à coudre au monde !

Dans cette biographie de Juki, nous allons découvrir:

  • Les prémisses de l'entreprise JUKI
  • L'évolution de la marque Japonaise
  • Son implantation dans le monde

À la fin de cet article, vous aurez lu le plus d'informations jamais réunies sur la marque au soleil levant !

Allons-y !!!

 

Histoire de la machine à coudre JUKI

Commençons par le commencement ! Le début de la marque Japonaise est assez peu commun et nous comprenons pourquoi son évolution est si exponentielle en étudiant ce point.

Origine de la machine à coudre Juki

Tout a commencé en 1938, où beaucoup des fabricants de machines (environ 900 !) s'associent pour créer la "Tokyo JUKI Manufacturers Association". 

L'association se transforme 5 années plus tard en société par actions et change donc son nom, qui détermine déjà l'objectif de la gamme industrielle de la marque, la "Tokyo Juki Industrial Co. , Ltd.".

En 1945, la fabrication de machine à coudre est autorisée par les membres de la marque. 1947, le tout premier outil de couture mécanique et domestique est terminé, prête à la vente, la Juki HA-1 est née.

Créateurs de la marque Juki

Impossible de vous citer la liste des associés qui ont créé le premier organisme Juki.

Même si cette association s'est terminée en société, très peu d'informations sont transmises de la part de la marque elle-même sur l'origine de ses fabricants et leur motivation.

En réalité, il est assez facile de deviner les motivations des investisseurs de l'époque: Singer avait le monopole de la machine à coudre, les assistances de couture domestique explosaient dans chaque foyer, mais il leur manquait quelque chose: la technologie du soleil levant...

C'était un marché en plein essor et il restait une grosse part de marché à prendre: l'industriel. Car rappelons-le, Singer s'était concentré dès le départ sur le domestique et avait continué sur sa lancée. Et pour cause, au début de l'arrivée de la machine à coudre, les ouvriers avaient eu peur de se faire remplacé par une machine, alors que ce n'été qu'une assistance.

Juki envahit le marché

1950, la première machine à coudre Juki a connu un franc succès, nous retrouvons la marque dans différents événements et commence à se faire remarquer.

1953, Juki introduit la première machine à coudre industrielle et porte un coup de grâce à Singer. La technologie fiable japonaise envahit l'industrielle dès le départ avec la DDW-2. 

Suite à cette imposition ultrarapide, les marques concurrentes ne pourront rivaliser dans le domaine industriel, les innovations constantes contribuant à toujours prendre de l'avance que les autres auront du mal à rattraper.

Où sont fabriquées les machines à coudre Juki ?

La juki HZL 29z

Voyons désormais ensemble les conditions et lieux de fabrications, mais pas que !

Les lieux de créations et de développement sont tout aussi intéressants, c'est un état d'esprit tout entier que reflète la société Juki.

Siège social de Juki

Le premier siège social de Juki s'est créé en même temps que l'investissement de tous les fabricants pour créer l'association de ces derniers et la création de JUKI.

Cette association est née à Tokyo. Dans un second temps, un siège social des ventes a été achevé en 1965, 1 an après l'entrée en bourse de la société, à Kabukicho, Shinjuku, situé à 20 minutes du centre de Tokyo (imaginez déjà la puissance de l'entreprise pour s'installer en plein centre de la capitale du Japon).

Le siège social s'est ensuite divisé en plusieurs sous-décisionnaires de vente, premièrement pour l'Europe, avec la "JUKI (EUROPE) GMBH", construit en 1972 dans l'ouest de l'Allemagne.

Puis une seconde section consacrée pour les États-Unis ouvre en 1974 sous le nom de "JUKI AMERICA, INC.", installé dans le pays même.

1982, une succursale, appelé "JUKI (HONG KONG) LTD." est fondée à Singapour. Par définition, celui-ci est un établissement secondaire dépendant du siège social, mais il bénéficie tout de même d'une certaine autonomie.

12 ans plus tard, Juki fonde une société de vente en Chine, appelé la "JUKI commerce international (SHANGHAÏ) CO. , LTD.)". Par la suite, 1an plus tard, un siège contrôlant les ventes en Asie est fondé, appelé "JUKI SINGAPORE PTE. LTD."

2005, une autre compagnie contrôlant les ventes en Europe ouvre en Pologne. 2006 c'est au tour de la Thaïlande d'accueillir un bureau de vente.

Le siège social principal déménage dans un nouveau bâtiment, toujours à Tokyo, à Tsurumaki, Tama City, cette fois-ci un peu plus loin du centre.

En 2011 et 2012, des sociétés de vente ouvrent respectivement au Bangladesh et au Vietnam.

2017, trois sociétés sont regroupées au groupe Juki à Akita, au nord du Japon, pour élaborer un nouveau centre de recherche et technologie.

Usine de fabrication des machines Juki

Préparez-vous à une longue liste, car Juki n'a jamais eu peur de diversifier ses spécialités pour offrir les meilleures machines au monde (je pèse mes mots, ils ont acheté toutes les usines qui les mèneraient au sommet).

1938, la première usine de fabrication, Tokyo

C'est le début de l'histoire, les fabricants de machines sur Tokyo s'associent pour créer la "Tokyo Juki Manufacturers Association".

1963, JUKI HIROSHIMA SEISAKUSHO corporation

Fondation d'un nouveau groupe dans un nouveau bâtiment, le JUKI HIROSHIMA SEISAKUSHO (actuelle JUKI HIROSHIMA CORPORATION).

1966, fabricant de machines à coudre industrielle

Intégration chez la marque japonaise de «Nakajima Seisakusho (actuelle JUKI MATSUE CORPORTION)», un fabricant de machines à coudre industrielles dans la préfecture de Shimane au sein du groupe JUKI.

1969, fabricant de couteaux

La société au soleil levant achète «SUZUTAMI PRECISION INDUSTRY CO., LTD.», un important fabricant de couteaux industriels.

1969, fabricant de bâti machine

Fabrication bâti machine à coudre juki

«Misedani Industrial Co., Ltd. (actuelle JUKI METAL CORPORATION)» fabriquant de cadres de machines à coudre industrielles est acheté spécialement pour cette tâche.

1971, une nouvelle usine de fabrication JUKI

Usine de fabrication juki othawara

Une usine de fabrication de machines à coudre industrielles est achevée dans la ville d'Ohtawara, dans la préfecture de Tochigi. Cette usine s'occupe principalement de l'assemblage des machines.

1973, l'année des investissements

Un ouvrier marque le sigle JUKI sur machine à coudre

Une usine de fabrication ouvre dans la préfecture d'Akita. (JUKI DENSHI INDUSTRIAL CO., LTD.). C'est la première d'une série qui marque l'imposition de Juki dans le domaine industriel.

1973, usine de précision

Aizu Precision Co., Ltd. (actuelle JUKI AIZU CORPORATION) est fondée dans la préfecture de Fukushima. Conçu pour la fabrication des pièces de précision.

1973, assemblage des machines

Yoshino Seisakusho Co., Ltd. est fondée dans la préfecture d'Akita. Une usine d'assemblage de plus qui répond à la demande.

1973, encore une usine d'assemblage

Usine d'assemblage de machine à coudre JUKI

Akita Seimitsu Co., Ltd. est fondée dans la préfecture d'Akita. C'est la troisième dans cette zone, la marque Japonaise vend de plus en plus et doit fournir en conséquence.

1974, centre de fourniture de pièce détachée

Centre de pièces détachées JUKI

Ce centre est équipé et créé pour une seule chose: fournir des pièces détachées à la demande. C'est un lieu technologiquement avancé et très organisé pour son époque, la marque fait honneur à sa culture. Ce centre sera déplacé du siège social vers l'usine d'Ohtawara en 1999 (photos des bâtiments juste au dessus).

1988, Juki achète une usine de fabrication de Union Special

Juki fait un investissement conséquent, mais résonné, ils achètent la société UNION SPECIAL de fabrication de machines à coudre industrielles aux États-Unis.

1990, le premier pas en Chine

Usine d'assemblage de machine à coudre à othawara juki

La première usine à l'étranger de JUKI est fondée à Shanghai, en Chine, avec l'association d'une autre société de fabrication de machines à coudre domestiques. (SHANGHAI JUKI SEWING MACHINE CO., LTD.).

1995, usine de fabrication de pièce détachée industrielle

Une usine de pièces pour les machines à coudre industrielles est fondée au Vietnam. (Présent JUKI (VIETNAM) CO., LTD.)

1995, deuxième usine de fabrication en Chine

Usine de fabrication de machine à coudre juki

Une usine de fabrication de machines à coudre industrielles est fondée à Langfang, en Chine, conjointement avec une autre société. (JUKI XINXING INDUSTRIAL CO., LTD.)

1995, fabrication de pièce

Une usine de fabrication produit et achète des pièces pour les instruments industrielles est construit en Chine (actuellement JUKI (NINGBO) PRECISION Co., Ltd.).

2000, une usine de pièce détachée destinée à l'industrielle, Chine

Une nouvelle usine à Shanghai en Chine (la JUKI (SHANGHAI) INDUSTRIAL CO., LTD.) est créée pour la fabrication des instruments de couture industrielle.

2015, l'association de toute les usines en Chine et au Japon

Préparation a l'expédition des machines à coudre juki

Les capacités de fabrication des usines du Japon et du Vietnam sont combinées pour démarrer l'activité des sociétés du groupe JUKI. Il faudra bien attendre cette année pour que le groupe JUKI prenne le monopole total et indétrônable des machines à coudre dans le monde.

Revendeur Juki France

Préparation à l’expédition juki

1970, Juki ouvre son premier bâtiment consacré uniquement à la vente à l’étranger. Toutes les décisions stratégiques concernant l'export sont prises dans ces locaux, situés à Hong Kong.

Les machines sont envoyées des usines de fabrication en Chine et au Japon pour arriver au premier point tampon d'Europe, en Allemagne de l'ouest, où les distributeurs de France se fournissent. Ce premier site "tampon" est détenu par Juki même.

Nous parlerons uniquement de notre expérience personnelle (de l'Atelier de la Machine à Coudre). Ce premier point de distribution envoie ensuite, à la demande, des stocks vers notre distributeur français: DESEMAC, situé au nord-ouest du centre de Bordeaux (à une quarantaine de minutes).

Ces stocks sont ensuite redistribués une dernière fois aux revendeurs Français agréés en tant que concessionnaire officiel, tel que l'Atelier de la Machine à Coudre.

Évolution de la machine à coudre JUKI

L'évolution sans précédent de Juki, cette marque est tellement novatrice que pendant beaucoup d'années, les concurrents ne pouvaient que s'inspirer d'eux pour innover à leur tour.

Nous devons beaucoup de fonctions présentes sur nos machines grâce aux efforts de création de la marque !

Machine à coudre Juki innovation

Un employer test sa force de serrage juki

Vous verrez que Juki est très implanté dans l'industriel, mais que ses capacités d'innovations sont mises en oeuvre dans un premier temps sur ses instruments de couture familiale.

Tout cela va être intégré sur les HZL, la branche domestique de Juki qui existe encore aujourd'hui. 

L'une des forces de la société est de proposer toujours la même qualité de fabrication et de ne cesser de créer des processus toujours plus poussé pour garantir le bon assemblage de ses machines.

Par exemple, l'image au dessus à droite montre un assembleur JUKI qui, comme tous les matins et comme tous ses collègues, démarre sa journée en testant sa force de serrage au tourne-vis avec une machine de contrôle. Impressionnant !

Apparition de la HZL

La première série de HZL arrive en 1976, c'est le début des outils de couture destinés aux domestiques. C'est aussi le début de beaucoup d'innovations dans le domaine, toujours pour faciliter l'utilisation des outils de couture.

Il faudra attendre 2 ans pour voir apparaître les premières évolutions de celle-ci, avec un enfilage automatique et un coupe-fil électrique.

En 1985, la HZL, toujours la star du domestique intègre cette fois-ci une tension de fil automatique.

1976, la première surjeteuse domestique

Sur la base des surjeteuses industrielles déjà bien implantées sur le marché, Juki lance sa première machine à surjet destiné aux foyers.

Une percée reconnue mondialement dans la capacité de couture pour les semi-professionnels et novices, la MO-100 possède encore à ce jour (!) des utilisateurs dont Juki prend en charge les questions concernant ses accessoires.

C'est vous dire la fiabilité de cette surjeteuse qui est encore utilisée à l'heure actuelle...

Une machine industrielle JUKI pour le prix d'un abonnement internet

L'histoire des instruments de couture Juki n'a plus de secret pour vous, sa renommé n'est pas un hasard.

Vous êtes désormais officiellement prêt ou prête à devenir commercial pour l'enseigne JUKI ! 

En attendant, offrez-vous la pointe de la technologie de couture pour le prix d'un forfait internet !

La juki ddl-7000a en location

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré